La passion des chevaux comme levier pour sortir de la délinquance

Situation du jeune

S. a passé du temps en prison pour des affaires importantes. Il est orienté par son frère. Il passe à l’association, explique qu’il travaillait à la fourrière mais qu’il a été licencié à cause de la découverte de son casier. C'est quelqu’un de très actif, il a une énergie débordante mais il est souvent tenté de l’utiliser à mauvais escient.

Les obstacles à franchir

Se stabiliser psychologiquement pour éviter de basculer à nouveau dans la délinquance. Trouver un travail et un logement.

Premiers pas

S. fait part à sa référente de parcours de sa passion pour les chevaux. Il est fasciné par la Cie Zingaro, il est voltigeur occasionnel à cheval dans leurs entrainements. Un jour, il demande à sa référente de l’accompagner voir les chevaux de la compagnie à Aubervilliers. Ils échangent sur la possibilité pour lui de porter un projet autour de sa passion. Finalement il commence par trouver des chevaux et les installe sur un terrain inoccupé appartenant à la mairie. Il s’occupe d’eux, il est transformé !

La référente décide de l’accompagner. Elle obtient des financements avec France bénévolat pour qu’il puisse créer son association et formaliser son activité. Au fil du temps, il agrandit son projet, récupère et soigne les chevaux destinés à l'abattoir et aussi des chiens. L'été, il donne des coups de mains aux fermiers pour avoir du foin, il a construit des box après avoir eu l'autorisation de la mairie de poursuivre son activité sur ce terrain. Il a créé un ranch dans la ville et pu faire vivre sa passion à d’autres personnes. Il prend les chevaux et les emmène dans les ensembles HLM pour faire monter les enfants. Il contribue à la vie sociale locale et s’investit auprès des autres. Il prend aussi des jeunes décrocheurs en stage grâce à des actions bénévoles et projette l’idée de monter sa propre entreprise en développant l’équithérapie...

Il travaille aujourd’hui dans un autre secteur, mais conserve son activité associative. Il a son propre logement grâce au travail qu’il a su prendre en tant que couvreur.

Boîtes à outils liées

Santé Economie Loisir