Prépa-apprentissage : des places disponibles pour la rentrée 2020

Fotolio apprenti

Les CFA lauréats du Pic prépa-apprentissage projettent les sessions de l'été et de la rentrée afin de préparer les jeunes à se mobiliser sur les contrats.

Les 28 porteurs de projets Prépa-apprentissage lauréats du Plan d'Investissement dans les compétences (Pic), lancé par le ministère du Travail et le Haut-commissariat aux compétences, ont été accompagnés par Défi métiers et la Direccte entre mars et mai pour mettre en visibilité les sites franciliens de formation.

Rappelons l'objectif visé : faciliter la conclusion de contrats d’apprentissage par un rapprochement de l’offre et de la demande, grâce à une préparation des jeunes selon des modalités variables, dans tous les secteurs économiques.

Accélération du référencement des sessions de rentrée

Le rérérencement des prépa-apprentissage dans la base régionale DOKELIO Ile-de-France, déjà massif en mai dernier, s'est encore enrichi : nouveaux organismes, nouveaux lieux de session, dans de nouveaux secteurs d'activités, dates de sessions sur 2020 jusque 2022.

Le moteur de recherche sur le site Défi métiers décline ainsi l'offre par département : 24 sessions pour Paris, 14 pour la Seine-et-Marne, 10 pour les Yvelines, 3 pour l'Essonne, 14 pour les Hauts-de-Seine, 8 pour la Seine-Saint Denis, 5 pour le Val-de-Marne et 15 pour le Val-d'Oise.

Les modalités d'organisation permettent de constater que, majoritairement en cours du jour, les sessions prévoient des périodes en entreprise dans 33 % des cas. Seuls les CFA Faculté des Métiers de l'Essonne et Openclassrooms proposent des formations à distance.

La nouvelle version de l'outil de promotion

Afin d'informer sur ces initiatives, un outil de promotion a été conçu par Défi métiers en prenant en compte les besoins des utilisateurs. En appui aux référents Apprentissage des Direccte territoriales, des délégués du préfet et des prescripteurs, il vise l'exhaustivité en proposant un recueil complet de toutes les initiatives par département et secteur d'activité. Pour faciliter la sélection, les rubriques (secteurs d'activité, descriptif, nombre de places, durée - cours et périodes en entreprise, etc.) sont explicitées et éclairent les spécificités des actions sur chaque département.

Le plan de relance gouvernemental annoncé en juin dernier prévoit des mesures pour encourager et inciter les entreprises à continuer à recruter des salariés en contrat d’apprentissage malgré le contexte économique difficile.

L'aide exceptionnelle au recrutement des apprentis dans toutes les entreprises et jusqu'au niveau licence professionnelle, de 5 000 € pour un apprenti de moins de 18 ans et 8 000 € pour un apprenti majeur, permettra sans doute de projeter la prochaine étape des Prépa-apprentissage.

Pièce(s) jointe(s)

Christine Barret-Labre