Des territoires plus favorables aux débuts de carrière

Vue Bref Céreq

A partir de l’observation de la Génération 2010 sur sept années de parcours d’insertion, cette étude interroge l'importance du territoire en tant que déterminant des évolutions salariales des jeunes actifs en distinguant les jeunes actifs sédentaires et mobiles.

Après avoir identifié les composantes des économies locales attractives en termes de salaires, selon le niveau d’études des individus, seront ensuite exposées, respectivement pour les salariés restés au sein de leur zone d’emploi et les salariés mobiles, les dimensions géographiques favorables.

Ainsi, parmi les constats : les trois premières années de vie active correspondent à une période d’insertion professionnelle et de stabilisation dans l’emploi. C’est aussi celle d’une insertion plus globale dans l’âge adulte avec la décohabitation parentale, l’éventuelle mise en couple ou l’arrivée d’enfants. Les étapes de cette transition vers l’âge adulte sont propices aux mobilités résidentielles, lesquelles sont beaucoup plus fréquentes entre 16 et 24 ans que pour les autres tranches d’âges.

 

Caro Patrice, Checcaglini Agnès, Guironnet Jean-Pascal (Pour le Céreq)