Avenir jeunes : Espace de dynamique d’insertion (EDI)

Objectifs / missions

L'Espace de dynamique d'insertion (EDI) vise à favoriser la construction des prérequis nécessaires à l’accès à la formation et / ou à l’emploi et l’accompagnement des jeunes vers la formation et/ou l’emploi
 
L'objectif est d'amener les bénéficiaires à être en capacité de répondre aux contraintes et exigences d’un organisme de formation classique et/ou d’un employeur, et de les conduire vers l'autonomie.

Il existe à ce jour 22 EDI en Ile-de-France qui accueillent environ 2 000 jeunes/an.

Rémunération

Les stagiaires bénéficient tous d'une protection sociale et peuvent être rémunérés dès lors que la durée hebdomadaire de leurs activités est au moins égale à 20 heures. L'ensemble du parcours du stagiaire ne doit pas excéder 12 mois.

Durées

La durée moyenne d’un parcours est de 5 mois. En tout état de cause, la durée du parcours ne peut excéder 12 mois sauf autorisation expresse de la Région.

Les bénéficiaires de l'EDI sont les jeunes :

  • âgés de 16 à moins de 26 ans ;
  • pas ou peu qualifiés ; 
  • en difficulté d’insertion sociale et professionnelle.

Plus précisément, le profil de ces jeunes est le suivant : ils ne peuvent accéder directement aux programmes de formation classiques et/ou à l’emploi en raison du cumul de leurs difficultés personnelles et/ou sociales ; ils ne se présentent pas aux lieux d’accueils ordinaires ; ils ont besoin de temps ainsi que d’un accompagnement spécifique pour acquérir les bases nécessaires à l’engagement d’un processus dynamique d’insertion.

Les prescripteurs d’un parcours en EDI sont notamment les Missions locales, les travailleurs sociaux, les Clubs de prévention, les structures relevant de la Protection judiciaire de la jeunesse et diverses autres structures, en particulier associatives peuvent également orienter les jeunes vers les EDI. Il en va de même de l’Aide sociale à l’enfance et des Cap emploi. En outre, les jeunes peuvent se présenter directement à un EDI.
 
Dans la limite de 5 % de l’effectif conventionné par la Région, les EDI accueillent des jeunes des Missions de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS).

Lors de la phase d’accueil, un diagnostic socio-professionnel de la situation de chaque jeune est effectué. Au regard des résultats du diagnostic, un parcours individualisé de formation est co-construit avec le jeune et l’ensemble des partenaires de l’EDI, tant internes qu’externes.

Le parcours en l’EDI prévoit :

  • la mise en place d’une évaluation des acquis et des compétences du stagiaire et de sa situation globale ;
  • la définition d’un parcours intégrant un accompagnement individuel et le suivi d’activités collectives ;
  • le traitement de la situation globale du stagiaire afin de lui permettre l’engagement d’un parcours d’insertion sociale et professionnelle.

L’EDI doit assurer différents types d’activités collectives, sous forme d’ateliers (activités thématiques à caractère permanent et en des domaines distincts) ou sous forme de projets collectifs ponctuels. L’ensemble de ces activités constituent des supports et des outils au service du parcours d’insertion du jeune.
Le parcours peut également prévoir des stages en entreprise.

Le jeune est accompagné par une équipe pluridisciplinaire (formateur, conseiller en insertion, assistant social, etc.), afin que la globalité de sa situation soit prise en compte.

En fonction des territoires, les principaux partenaires sont le Département, l’ASE, la MDPH, la PJJ, les entreprises locales, les Missions locales, etc.

Conseil régional Île-de-France

- la Région ne finance pas seule les EDI, il existe pour chaque EDI un co-financeur qui peut être l'Etat et/ou toute autre structure publique ou privée.
- concernant les prescripteurs, la liste n'est pas limitative et concerne en réalité toute structure susceptible d'accueillir des jeunes 16/25 ans déscolarisés et sans activité professionnelle : clubs de prévention, la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) ...

Le parcours de formation est entièrement gratuit pour le jeune.